Nos publics

on conte, comptine, raconte, parlote, chantonne, baragouine, confabule, baratine, débagoule, s’égosille, déblatère, piaule, murmure, radote, soliloque, clabaude, couine, pérore… partout partout partout et en tous lieux :

crèches, écoles, collèges, lycées, bibliothèques, maisons de retraite, jardins, hôpitaux, associations, lune dans son dernier quartier, centre de loisirs, musées, cafés-théâtres, festivals, salons du livre et autres manifestations culturelles, partout partout partout où on veut !

Depuis 2006 l’association est agréée par l’Education Nationale dans la catégorie des intervenants associatifs de l’éducation artistique et culturelle à destination du public scolaire. Et c’est tant mieux ! Parce que de la maternelle au lycée, pour les enfants, les jeunes et les enseignants, il y a une foultitude de patouillages à faire autour du conte !

Une foultitude de patouillages ? Quoi, par exemple ?

 

  • Conterie : séance d’écoute de contes, avec ou sans thème. Durée adaptée aux possibilités d’écoute du public, des tout-petits aux adultes.
  •  Causerie après une conterie
  •  Activités autour du conte
    •  le découvrir (ou le redécouvrir) à travers l’oralité
    • retrouver ses caractéristiques
    • découvrir (ou redécouvrir) l’une de ses structures possibles
    •  jouer avec l’une ou l’autre de ces structures pour se l’approprier
    •  voyager de l’écrit à l’oral
    •  mémoriser
    •  conter
    •  jouer avec sa voix, explorer ses possibilités
    •  aller vers la production de contes : jeux, détournements, rencontres, création…